Alexander McQueen
 
 

Rôle

Alexander McQueen

 
 

Alexander McQueen (1969-2010) est un célèbre créateur de mode britannique, il est considéré comme l’un des génies de la mode contemporaine. Björk apprécie énormément son travail.

Avec ses défilés, sous forme de shows et ses concepts provocants, Alexander McQueen s’est créé rapidement une réputation de bad boy de la mode. Sa créativité, sa maîtrise technique et la controverse qui les suit lui font remporter par trois fois le prix du meilleur créateur britannique de l’année et une solide réputation.

À 16 ans, il est l’apprenti de Savile Row tailors Anderson & Sheppard. Après avoir travaillé pour Romeo Gigli à Milan, il reprend ses études au St. Martin’s College de Londres. Son travail attire alors l’attention d’Isabella Blow qui achète la totalité de la collection qu’il a conçue au cours de ses études. En 1996, il est nommé directeur artistique de Givenchy. Sentant sa créativité quelque peu étouffée, il quitte Givenchy en 2000 et rejoint le groupe Gucci et travaille ensuite pour sa propre marque.

Il se suicide le 11 février 2010 quelques jours après le décès de sa mère.
_
Björk interprète la chanson Gloomy Sunday lors de la cérémonie donnée en sa mémoire à la cathédrale St Paul, le 20 septembre 2010.

Son travail avec Björk

JPEG - 177.8 ko
Devon Aoki photographiée par Nick Knight et habillée par Alexander McQueen pour le magazine Visionaire en février 1997.

C’est après avoir vu la photographie de Devon Aoki que Björk décide de confier la réalisation de la couverture de son nouvel album à Nick Knight et Alexander McQueen.

Directeur artistique sur l’album Homogenic, il créé notamment la fameuse robe de Geisha. « I had ten kilos of hair on my head, and special contact lenses and a manicure that prevented me from eating with my fingers, and gaffer tape around my waist and high clogs so I couldn’t walk easily » explique Björk.

McQueen et Björk partagent de nombreuses obsessions et intérêts, notamment une fascination commune pour la Nature. Pendant de nombreuses années règne une grande complicité entre les deux.

« Lee had so many ideas that he overcame this dilemma with fertility, raw gusto, sense of fun and courage. He was the kind of daredevil that looks death and birth straight in the eye. Lee managed to connect not only with the civilized part of his culture but somehow channel beyond that a more primordial energy, which is probably where me and him met. »

Il s’est vu confié la réalisation de la vidéo du single Alarm Call, la première version réalisée par Paul White ne convenant pas.

Il est également à l’origine de la robe rouge en plumes d’autruche et lames de verre que Björk porte durant presque toute la tournée Vespertine, ainsi que les « plumes d’oreilles » lors de la tournée Greatest Hits. Il imagine les robes constellées de perles du clip Pagan Poetry et de la cérémonie des Fashion Rocks, ainsi que la robe orné de petites cloches du clip Who is it ?.

En collaboration avec Nick Knight, ils ont travaillé sur l’installation Angel, présentée en 2000 lors de La Beauté en Avignon.

A propos du kimono Homogenic

Björk approached Lee McQueen, Katy England and the photographer Nick Knight to work on her ’Homogenic’ album cover. She had seen and liked the sinister but beautiful image of Devon Aoki in Visionaire magazine, which they had recently produced. Devon appeared with geisha hairstyle in an oriental silk dress with deep funnel collar from McQueen’s ’La Poupée’ collection. Björk wanted an equally powerful, other-worldy look for her album cover, explaining that she wished to be depicted as a warrior - a warrior who fought not with weapons, but with love : ’I had ten kilos of hair on my head, special contact lenses, a manicure that prevented me from eating with my fingers, and gaffer tape around my waist and high clogs so I couldn’t walk easily’, she said of the fashion shoot. At the same time as Björk’s photoshoot, McQueen was working on his ’Eclect Dissect’ Givenchy couture collection Autumn-Winter, 1997-98 (presented in July 1997). The collection combined ethnic, tribal and cultural influences from all over the world. In the Paris show the fabulous towering ’Masai’ style necklace made by Shaun Leane for Björk’s album cover was re-used and there are numerous ’japonism’ references in the collection with kimono dresses, oriental embroidery and geisha-inspired hairstyles. It seems that ideas spawned by the collaboration with Björk were re-interpreted and expanded in that show. However, Björk’s dress was not made in Paris but hand-made in London by the McQueen studio. kerrytaylorauctions.com

Voir aussi

- Alexander McQueen Memorial Service (galerie photo)
- To Lee, with Love (video)
- Vente aux enchères pour financer un projet de réalité virtuelle

En lien avec...