Earth Intruders

 

Réalisation Michel Ocelot.

Infos

Interview Michel Ocelot

DVDRama : Il est très inattendu de voir votre univers rencontrer celui de Björk. Comment cette collaboration s’est-elle initiée ?
Michel Ocelot : Oui, c’est très étonnant. D’ailleurs je n’étais pas sûr qu’il ne s’agisse pas d’un canular lorsqu’on m’a écrit pour me dire que Björk souhaitait me rencontrer. D’autant plus que c’est un personnage à la célébrité planétaire.

Avait-elle une idée précise de ce qu’elle voulait faire avec ce clip ?
Non, pas du tout ! J’ai vu une interview d’elle dans laquelle elle disait qu’avec les paroles qu’elle avait écrites, elle ne voyait pas du tout ce que l’on pouvait faire. Au début, c’était la même chose de mon côté parce que les paroles de sa chanson sont assez chaotiques et violentes. Ce n’était pas du tout mon domaine et je le lui ai dit. J’avais en fait très envie de réaliser ce clip, mais je lui ai quand même demandé pourquoi elle venait me trouver. Je suis dans une démarche inverse de la sienne puisque je cherche à apporter la paix aux gens. Mais cela ne l’a pas gênée. Par la suite, elle m’a ne m’a donné aucune directive et j’ai eu absolument carte blanche pour le clip. Dès que je lui envoyais deux ou trois notes, elle me répondait seulement "Wonderful" et c’est tout. J’ai fait ce que j’ai voulu, c’est incroyable, c’est une belle histoire du cinéma. J’ai fait les deux films ici même (NDLR : l’interview se déroule dans les locaux de Mac Guss Ligne), Azur et Asmar et le clip de Björk.

Interview complète sur Excessif.com - avril 2007

 

En lien avec...

 
 

Autres articles