M/M (Paris)
 
 

Rôle

M/M (Paris)

 

M/M (Paris) est une collaboration entre les graphistes Mathias Augustyniak et Michael Amzalag.

Travail avec Björk

Le duo est en collaboration permanente avec Björk depuis la sortie de Vespertine en 2001. Depuis ils supervisent l’intégralité de la collection dvd, les pochettes d’albums, singles, coffrets et les livres. En 2013 ils ont obtenu un Grammy Award pour leur travail sur Biophilia.

Albums
- Vespertine
- Greatest Hits
- Medúlla
- Volta
- Biophilia
- Bastards
- Vulnicura
- Vulnicura strings
- Vulnicura Live
Coffrets
- Family tree
- Livebox
- Surrounded
- Voltaïc
- Biophilia live
Singles
- Hidden Place
- Cocoon
- Pagan Poetry
- It’s In Our Hands
- Oceania
- Who is it
- Triumph of a heart
- Earth Intruders
- Innocence
- Declare Independence
- Wanderlust
- Dull Flame of Desire
- The Comet Song
- Crystalline
- Cosmogony
- Virus
- Moon
- Biophilia Remixes Series
- Vulnicura remix series
DVD
- Volumen
- Volumen plus
- Vessel
- Live At Shepherd’s Bush
- MTV Unplugged / Live
- Later
- Live In Cambridge
- Live at the Royal Opera House
- Minuscule
- Inside Björk
- Greatest Hits - Volumen 1993-2003
- Medúlla 2 disc edition
- The Inner or Deep part of an Animal or Plant Structure
- When Björk Met Attenborough
Livres
- Björk as book
- Björk Live Book
- Biophilia the manual
- Biophilia Live Book
- Björk : Archives
Clips
- Hidden Place
- Moon

Polices de caractères et logos

 

Web + Applications

- bjork.com, direction artistique depuis 2011

- Applications Biophilia

A propos de leur collaboration avec Björk

Plus de dix ans de collaborations. On raconte souvent qu’avec elle, il y a un avant et un après M/M (Paris). Avant : l’artiste un peu enfantine, déjantée. Après : l’artiste, la femme, l’icône. La perceviez-vous déjà comme une femme, une icône avant de travailler avec elle ?
Pour moi, ce qui m’a toujours plu chez elle, c’était qu’elle soit une femme plutôt que ce qu’elle était avant. Je respecte tout à fait ce qui était avant, mais ce que je trouvais incroyable chez cette personne, c’est qu’elle soit une femme. L’aider à s’assumer comme une femme, une icône, c’était la plus belle chose qu’on puisse faire pour elle. Peut-être que si elle a eu besoin d’être tout ce qu’elle a été avant pour pouvoir enfin devenir ce qu’elle est aujourd’hui... ça prend du temps en fait. Donc oui, du coup, il y a eu un avant et un après nous, mais ça correspondait aussi à un tournant musical chez elle.
Extrait de l’interview par Eric Waroll

News

Lien

- Site officiel

En lien avec...