Family VR

Andrew Thomas Huang

Créée par Andrew Thomas Huang, et coréalisée par Björk et James Merry, la vidéo a été projetée en première mondiale à Montréal. En complément du casque de réalité virtuelle, des manettes pour chaque bras permettent d’interagir avec la vidéo.

L’avatar virtuel de Björk, aperçu la première fois à la conférence de presse de Londres, est tiré de cet extrait.

 

 

Björk à propos de la vidéo

« Pour moi, "Family" est l’œuvre centrale de l’album Vulnicura VR et je suis ravie de compléter ce projet avec Andy et James. Par la réalité virtuelle, nous avons tenté de capturer le voyage métaphysique de la guérison d’une blessure au cœur et nous espérons que le public pourra le vivre avec nous ! » Lien Multimedia - Septembre 2016

Andrew Thomas Huang à propos de la vidéo

« J’ai le plaisir d’annoncer l’inauguration de "Family", une expérience de réalité virtuelle interactive que j’ai réalisée selon le concept de Björk. Ce projet est l’aboutissement de près de trois ans de travail en collaboration avec Björk et James Merry, directeur artistique et concepteur du splendide masque à ruban qui donne toute sa profondeur à l’expérience. Il s’agit du premier projet de réalité virtuelle interactive de Björk, pour le HTC Vive. La pièce fait revivre le spectre émotionnel de son album "Vulnicura", de la peine d’amour à la guérison puis à l’épanouissement. J’ai eu l’immense chance de réaliser ce projet avec une équipe au talent exceptionnel, dirigée par l’artiste Vince McKelvie, Great Nordic Swordfights et Peter Javidpour, avec Xrez à la création des paysages virtuels et au soutien en studio ainsi que Strangelove UK à la production. Un immense merci à tous d’avoir rendu possible la réalisation de ce projet ! » Lien Multimedia - Septembre 2016

"After that, it was like, “Let’s actually make a full VR experience for this, for the full song.” This was September of 2015. The MoMA exhibition had passed. Björk was touring. I think we were all recovering, to be honest. It was such a whirlwind experience : making the album, finishing it, releasing it, with all the museum drama. I think we all just needed a break. Also, I knew that if we were to do “Family” as a full VR experience, I would want it to be really good and to be really polished.
All the VR technology had changed. The HTC Vive really proved to us that this is what we’d been waiting for. You want to be able to move around volitionally through a space, not just be stuck in one place. In other headsets you can look around, but you’re kind of stuck as a passive viewer. Now you can walk around in a space that is one-to-one with the virtual space that you’re looking at.

The story of the piece is about a woman who journeyed to see the Icelandic landscape to sew herself back together, out of heartbreak towards transcendence and empowerment. All the landscapes that you see in the piece are actual landscape scans of the sets that we shot in “Black Lake.” They’re meaningful scans – they’re not just any Icelandic environments. They’re part of the story that we’ve already set out to tell. You’ll be traveling inside an embroidered piece designed by James Merry that’s kind of like your magic carpet taking you through the world. We got actual motion-capture of Björk, so her presence is there in the piece." Red Bull Music Academy - Octobre 2016

Revue de presse

« L’œuvre Family (...) tranche avec les autres propositions par sa qualité technique de loin supérieure, qui plonge le spectateur au cœur de l’action en lui donnant des mains avec lesquelles il peut projeter des faisceaux lumineux. » Journal de Montréal

« Le clou de l’exposition est définitivement la dernière expérience : Family (...) en plus des lunettes et du casque, deux manettes qui représentent nos mains nous permettent d’interagir avec la vidéo. C’est bluffant et on a parfois l’impression que la chanteuse nous traverse. Une expérience à vivre assurément ! » Notre montréalité

« La RV Family vaut à elle seule le déplacement (...) une impressionnante expérience où le spectateur peut dessiner tout en dansant et en prenant littéralement dans ses bras une Björk mutante qui chante une blessure du coeur. » La Presse.ca

« Mais l’oeuvre-événement du parcours (...) s’intitule Family. Björk y apparaît en déesse virtuelle psychédélique au ventre écorché, en mutation de strass et de résine multicolore, phosphorescente, qu’on touche avec les sillages fluo de nos mains téléguidées. LeDevoir



En collaboration avec