Accueil > News > Communiqué au sujet de l’application Biophilia

Communiqué au sujet de l’application Biophilia

mardi 12 juillet 2011


Le label Barclay nous a fait parvenir un communiqué concernant la Biophilia App Suite que nous vous retranscrivons dans son entier ci-dessous. Quelques noms de développeurs viennent s’ajouter à ceux que l’on connaissait déjà.

A noter la notion de niveau, pour chaque application 10 niveaux de contenus sera accessible. Ce communiqué a aussi le mérite de regrouper toutes les informations que l’on a eu petit à petit sur ce Biophilia pour iPad.

Bien que Biophilia reste un album classique au sens musical du terme, Biophilia sera également une application intégrée qui hébergera les 10 titres, chacun ayant sa propre application. L’amour que Björk porte à la technologie et les opportunités interactives et éducatives offertes par l’iPad et l’iPhone ont constitués sa première source d’inspiration. L’App Suite étant une version unique de l’album, celle-ci a été développée par une équipe sur mesure constituée des dix développeurs d’application les plus innovants et rencontrant le plus de succès dans leur domaine, chacun ayant été choisi par Björk.

L’équipe comprend :

  • Luc Barthelet – créateur et designer de Sim City et Spore.
  • Theo Gray –créateur de Wolfram Alpha et Mathmatica.
  • Touch Press – les pionniers des deux applications Elements (The Periodic Table) et Solar System.
  • Max Weisel – le fondateur à l’origine du « Spirit Jailbreak ».
  • Scott Snibbe – créateur d’ applications parmi les les plus artistiques et innovantes , telles que Gravilux ou Antz.
  • Sarah Flannery – expert mondial en codage et chiffrage informatiques.
  • Drew Berry – animateur d’images biomédicales récompensé d’un award dans son domaine.
  • Stephen Malinowski – animateur musicale récompensé d’un award.

Il y aura application spéciale pour chaque chanson, chacune avec un thème et un format différent. Chaque application contient jusqu’à dix niveaux uniques de contenu. La page de démarrage du menu et l’architecture globale de l’application propose un monde dans lequel on peut naviguer en 3D, où chaque chanson est une planète et chaque niveau, une lune en orbite. Ainsi, pour la première fois, on peut naviguer entre les niveaux de façon non linéaire, ceci signifiant qu’entre les dix chansons et dix niveaux il est possible d’avoir 10 000 000 000 étapes :

  • Niveau 1 : la chanson
  • Niveau 2 : jeu interactif dont le thème tourne autour du sujet de la chanson. Le jeu sera en interaction avec les éléments musicaux de la chanson afin d’illustrer les différents aspects musicologiques des chansons à l’utilisateur, ce qui lui permet de créer sa version unique.
  • Niveau 3 : animation musicale de la chanson, illustrant des éléments musicaux uniques et inhabituels de la chanson.
  • Niveau 4 : musique instrumentale animée.
  • Niveau 5 : paroles animées.
  • Niveau 6 : interprétation graphique de la musique instrumentale
  • Niveau 7 : essai académique du professeur Nikki Dibben – se focalisant sur la composition et les arrangements de la chanson et sur leur excentricité et unicité dans la musique pop contemporaine.
  • Niveau 8 : niveau collaboratif avec des films d’archive de National Geographic et de la BBC
  • Niveau 9 : contenu unique (par exemple, la chanson « Virus »* contient une animation ADN de Drew Berry. Il ya aussi des animations spécifiques à certaines chansons ou des sujets sur la nature ou des interviews de Björk).
  • Niveau 10 : contenu photographique spécifique fait par des photographes de renommée mondiale.

*Il s’agit plutôt de la chanson Hollow qui parle d’ADN.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.