Meredith Monk

Meredith Monk

Chant

Compositrice, chanteuse, créatrice d’opéras, d’œuvres de théâtre musical et d’installations, réalisatrice de films, Meredith Monk (née en 1942) est l’une des artistes les plus singulières et inspirantes de notre époque.

Elle est considérée comme une pionnière de la « technique vocale étendue » et s’illustre dans les performances interdisciplinaires. Elle a contribué à l’exploration de la voix comme instrument, repoussant toujours plus loin ses limites, l’établissant comme un langage en soi.

J’ai réalisé qu’il existait une relation véritablement physique entre le corps et la voix, et que celle-ci possédait une sorte d’articulation, de flexibilité et de fluidité à l’image de celles du corps, et qu’en son cœur co-existent un nombre illimité de couleurs, d’univers, de textures, de timbres, de paysages, de personnages.

Meredith Monk, The Globe and Mail, nov. 2005

Son art est composite et s’inspire à la fois de traditions musicales lointaines jusqu’aux premiers âges de l’humanité, et des sources sonores provenant des inuits, de la folk, de l’art mongole. Elle développe un style unique, expérimentant diverses techniques propres à la voix : chuchotements, cris, grognements, sanglots, chant diphonique… Mais elle se défend d’appartenir au courant minimaliste auquel certains l’associent : si elle recourt à la répétition, ce n’est pas comme structure, mais en tant que libre accompagnement.

Elle a étendu les frontières de la composition musicale en créant des paysages de sons grâce à des émotions, énergies et souvenirs semblant venir d’ailleurs et pour lesquels il n’y aurait pas de mots.

Meredith Monk a réalisé plus d’une douzaine d’enregistrements, dont la plupart sont édités chez ECM New Series. L’album impermanence a reçu un Grammy en 2008. [2]

Collaboration et lien avec Björk

« Je me sentais comme une mère esthétique pour Björk », dit Monk en riant. « Ce qu’elle fait est si différent de ce que je fais, et pourtant nous avons tellement de choses en commun. »

Meredith Monk, The Guardian, mars 2022

  • Björk a chanté plusieurs fois Gotham Lullaby en live entre 1999 et 2005, dont la première fois avec le Brodsky Quartet. En 2012, la version live à l’Union Chapel est publié sur l’album Monk Mix : Remixes & Interpretations Of Music By Meredith Monk.
  • L’album Medulla sorti en 2004 et son utilisation innovante des voix n’est pas sans rappeler les expérimentations de Meredith Monk.
  • Björk, accompagnée de Zeena Parkins à la harpe, jouent Gotham Lullaby au concert hommage à Meredith Monk à New York en novembre 2005.
  • Annonce d’une collaboration enregistrée non finalisée depuis 2006.

    Nos créations respectives sonnent et se manifestent différemment, mais il y a quelque chose, dans leur démarche, qui leur est commun, dit Monk. Nous verrons bien où cela nous mène…

    Meredith Monk

  • Interview croisée à la radio en 2014. Counterstream Radio On Demand - Björk & Meredith Monk, interviewées par Sarah Cahill.
  • Björk a parlé d’avoir été complètement transformé par l’album Dolmen Music de Monk en 1981, qui s’ouvre d’ailleurs avec le titre Gotham Lullaby.

Meredith Monk is one of the most important composers alive. I remember hearing her Dolmen Music as a teenager. It most definitely provided me with one of my musical DNAs... As a person she is a fierce spirit, optimistic, spiritual, and soulful.

björk

  • Björk serait productrice de Meredith Monk : Dancing Voice, Singing Body, un documentaire de 90 minutes, réalisé par Billy Shebar et David Roberts, sur la vie et la carrière de Meredith Monk (en cours de production).

Ouvrages

Deux recueils d’interviews : Conversations with Meredith Monk, Bonnie Marranca et Une voix mystique, Jean-LouisTallon, Le mot et le reste.

Liens

Site officiel
Instagram