21 juin 2022

La Seine Musicale

Boulogne-Billancourt, France

L’Orchestre symphonique Pasdeloup est dirigé par Bjarni Frímann Bjarnason.

Tenues de Björk et Bjarni : Rick Owens
Masque : Jame Merry
Maquillage : Andrew Gallimore

Conseillère mode : Edda Guðmundsdóttir
Photos : Santiago Felipe

Presse

Sans apport technologique, comment la soprano allait-elle se confronter aux violons, altos, violoncelles et contrebasses parisiens dirigés par son complice, le chef d’orchestre islandais Bjarni Frimann Bjarnason ? Loin du grandiose suggéré par la dimension du lieu et le nombre des musiciens, le concert s’ouvre, plus comme un dialogue intime que performance démonstrative. [...] À deux trois morceaux près, l’essentiel de cette première moitié de concert s’ancre dans Vulnicura (2015) [...] Alors qu’elle s’était un peu perdue dans son goût des concepts et gadgets post-pop, l’insatiable chercheuse reconnectait avec la réalité des relations humaines et l’impact viscéral des sentiments dans ce disque décryptant sa séparation avec le peintre-vidéaste-sculpteur-photographe Matthew Barney. Stonemilker, Lionsong, History of Touches ou le long et déchirant Black Lake chroniquent la fragilité d’une femme blessée, l’impressionnisme des cordes accompagnant les fêlures de cette narration.

Stéphane Davet, Le Monde

Casque d’or sur les cheveux, robe enveloppante et plateform-shoes, Björk attaque en douceur avec « Stonemilker ». Concentrée sur son texte « Show me emotional respect », la femme de 56 ans semble d’abord assez loin. Puis elle esquisse quelques mouvements gracieux dans l’air, portés par la musique, soyeuse, enveloppante. [...] Björk et l’orchestre se lancent dans « Black Lake ». Là pendant près de dix minutes, la chanson totalement dépouillée est une plongée dans ses blessures intimes, soutenue par un orchestre brillant. Même les silences résonnent dans l’immensité de la Seine Musicale, totalement captivée par la chanteuse qui déroule la partie la plus sombre de son existence. Sept ans après sa création, « Black Lake » demeure clairement un chanson-thérapie pour Björk, longuement applaudie, comme celle qui vient de gravir la plus haute des montagnes.

Benjamin Locoge, Paris Match

Et malgré les années qui passent, et son opération des cordes vocales, Björk conserve ce talent indéniable, cette incroyable justesse et cette puissance vocale que l’on aurait d’ailleurs peut-être voulu entendre un peu plus ce soir à la Seine musicale.

Caroline J., Sortir à Paris

Tarifs fan club :
Carré Or : 148,90€
Catégorie 1 : 129,10€
Catégorie 2 : 87,30€
Catégorie 3 : 69,70€

Tarifs « Platinum » :
Platinum 1 : 250 €
Platinum 2 : 235 €
Platinum 3 : 220 €
Platinum 4 : 210 €
Platinum 5 : 200 €
Platinum 6 : 190 €
Platinum 7 : 180 €

Lien

sur scène

  • Bjarni Frímann Bjarnason
  • Orchestre Pasdeloup

habillée par

  • Andrew Gallimore
  • Edda Guðmundsdóttir
  • James Merry

photographe

  • Santiago Felipe