Tri par année

 

Tags

 

Tri par album

 

16.01.2018

Björk Digital de retour à Mexico en 2018

L’exposition regroupant les projets de réalité virtuelle Björk Digital n’a pas dit son dernier mot et pose de nouveau ses valises à Mexico pendant 3 mois. Après le Foto Museo Cuatro Caminos, c’est le CENART (Centro Nacional de les Artes) qui accueillera l’exposition du 22 mars au 24 juin 2018.

source : cenart.gob.mx

Plus d’infos sur Björk Digital

 
 
 

15.01.2018

Björk nommée aux Brit Awards 2018

Bjork est nommée aux Brit Awards 2018 dans la catégorie meilleure artiste féminine internationale avec Alicia Keys, Lorde, Pink et Taylor Swift.

Elle a remporté quatre fois ce prix dans cette catégorie en 1994, 1996, 1998, et plus récemment en 2016 avec Vulnicura. Utopia lui succédera-t-il ? Verdict le 21 février !

 
 
 

1er.01.2018

Le bilan de l’année 2017


Retour sur 2017, une année de transition entre la fin de la tournée Vulnicura, la poursuite des résidences Björk digital et la sortie du 9e album Utopia.

Clotûre de l’ère Vulnicura

Le début d’année a été ponctué par la sortie de la vidéo NotGet VR, suivie en juin, d’une deuxième version, toujours réalisée par le duo Warren du Preez & Nick Thornton-Jones.

En novembre, la tournée Vulnicura se termine en beauté, avec deux concerts acoustiques en Géorgie.

« It was amazing. I think it‘s one of my favourite places I‘ve been to. » The Reykjavík Grapevine

Björk Digital en itinérance

En parallèle, l’exposition rassemblant des films en réalité virtuelle, des projections vidéo et un espace éducatif interactif, a poursuivi son tour du monde. Björk Digital a été présenté à Los Angeles, Mexico, Barcelone, Buenos Aires, Bogota, Moscou et plus récemment à Poznań en Pologne.

Dj sets ponctuels

En marge de Björk Digital ou à l’occasion d’autres événements, Björk a participé en tant que DJ à plusieurs soirées de Paris à Miami en passant par Barcelone.

La playlist de ses mix, régulièrement mise à jour avec amour, est disponible via Deezer et Spotify.

#metoo

Dans la grande vague mondiale de témoignages du harcèlement sexuel subi par de nombreuses femmes, Björk parle à son tour des humiliations et du comportement de Lars Von Trier lors du tournage de Dancer in the dark.

« Espérons que ce communiqué réconforte les actrices et les acteurs partout dans le monde. Arrêtons cela. Il y a une vague de changement. »

Après ses deux témoignages, neuf employées de Zentropa ont également fait des révélations similaires au sujet de cadres de la société.

Après deux ans d’attente, un nouvel album

Annoncé début août, Utopia sort officiellement le 24 novembre.
Plus lumineux et résolument optimiste, Utopia tranche avec son prédécesseur. Il aborde notamment la recherche de l’amour, le féminisme et l’exploration de l’utopie.

« Il s’agit de redécouvrir l’amour mais d’une manière spirituelle, faute d’un meilleur mot ».

« Si l’optimisme était une urgence, ce serait bien maintenant. Ce disque est comme une idée, une suggestion, une offre dans le monde que nous vivons. »

Utopia en quelques chiffres

71 min , 14 titres, 1 co-producteur, 12 flûtistes, 3 ingénieures du son, etc. +++, ainsi que 4 vidéos clips.

Utopia, un album-vidéo en 3 parties ?

« i would like to introduce the first 4 videos of utopia in the chronological order ! i always felt this was a bit of a triptych and now the first episode is like d d d d done ! can´t wait to start the new year with fresh flavours , happy winter solstice everyone !! »

D’après Björk, les clips suivent cet ordre chronologique : Arisen My Senses, Blissing Me, The Gate et Utopia.

Utopia dans les classements des meilleurs albums de l’année

(cliquez sur l’image pour l’agrandir)


Toutes les chroniques anglo-saxonnes, ainsi que le classement compilé sont à retrouver sur le site www.albumoftheyear.org.

Dans les médias francophones

« Un vibrant manifeste pour la vie, pour un monde meilleur. Un disque d’une richesse inédite » Télérama

« L’album ne constitue pas un voyage facile mais c’est splendide, virtuose : Björk atteint son utopie par la musique. » La Dispute, France Culture

« Un album lumineux et plein d’espoir. » Elle

« Un disque fluide, aux angles arrondis, qui se laisse écouter, appréhender, et invite à la rêverie, comme la bande son d’un rêve de science-fiction. » Les Inrocks

« Björk poursuit, de façon radicale, l’élaboration d’une musique à part. » Tribune de Genève

« Utopia est une splendeur de précision et d’opulence. » Libération

Voir les autres articles de l’année

2018, une tournée estivale et un album acoustique

Sont d’ores et déjà annoncées : une nouvelle version d’Utopia 100 % flûte, une tournée des festivals dont une unique date en France au festival We love green, concert qui sera, par ailleurs, retransmis sur France Inter, et, on l’espère, d’hypothétiques nouvelles collaborations ou vidéos !


En attendant, l’équipe bjork.fr vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année et nos meilleurs vœux pour l’année 2018 !

bonus  : télécharger nos fonds d’écran aux couleurs d’Utopia
 
 
 

31.12.2017

Utopia chroniqué sur Radio France, retransmission du concert WLG sur France Inter en juin (màj)

Enfin ! La radio publique s’est intéressée à la sortie de l’album avec, en décembre, les avis des chroniqueurs de La dispute, puis le 3 janvier 2018, la chronique du programmateur musical Djubaka, qui a également annoncé la retransmission du concert à We love Green en exclusivité sur France inter. Enfin l’émission Very good trip est revenue sur deux moments clés de la carrière de Björk.

• Dans la playlist de France Inter


Mercredi 3 janvier 2018, Björk ou les promesses d’un nouveau monde, retranscription de la chronique de Djubaka :

Björk fait partie de ces artistes avec lesquelles il est impossible de savoir ce qu’il y aura dans les prochains livraisons. Depuis plusieurs années, elle nous propose des albums concept qui aurait pu se ranger à côté des livres d’art contemporain et qui ont parfois dérouté, d’ailleurs vous aussi. Mais cette volonté d’imaginer des univers étranges font d’elle une artiste unique. Dans Utopia, Björk imagine un monde débarrassé du patriarcat, un album qui tourne autour de la recherche du bonheur. Alors que son précédent album parlait de rupture sentimentale Utopia prend le partie de nous emmener vers un monde joyeux où nos rêves d’existence terrestres prennent une réalité féerique (les clips déjà sortis sont à voir absolument). Le disque a été produit entre sa ville natale Reykjavík et New York où Björk s’est attachée les services d’un producteur pointu du moment, Arca. Björk dit souvent qu’elle n’a jamais appris à jouer d’un instrument, parce qu’elle avait le sentiment que tout avait déjà été fait et à un niveau qu’elle n’atteindrait jamais. Ces choix de compositions se portent donc sur la direction d’orchestre, la musique a été fabriqué, cette fois-ci, avec treize flûtistes islandaises. Ce choix esthétique et sonore parcourt tout l’album comme un fil rouge. (...) Opposition ou complicité de mondes électronique et acoustique qui forment un rêve dont Utopia est le témoin et, contrairement à ce que certain·e·s pensent, l’univers de Björk n’est pas forcément compliqué, il se goûte, petit à petit, par petites touches, il faut se laisser s’ouvrir - comme un bon vin - prendre de l’ampleur. Cet album s’écoute, parce que l’entendre ne suffirait pas. Utopia est sans doute un des disques qui va me poursuivre toute cette année et que je vais redécouvrir au fil du temps avec bonheur, en me redemandant ce qui va arriver au prochain virage.

Disponible en replay.

merci à taram pour l’info

• Very good trip sur France Inter

Lundi 4 décembre, « Björk, sur une autre planète »

Jeudi 7 décembre, « Björk, un concert rêvé »

Disponibles en replay.

• La Dispute sur France Culture


Mardi 5 décembre à 19h, Arnaud Laporte et Mathilde Serrell reçoivent Hugo Cassavetti (Télérama) et Olivier Lamn (Libération) pour parler, entre autres, de l’album. Si l’on croit leurs articles respectifs, le débat devrait être calme, les deux journalistes ayant, semble-t-il, apprécié l’album.
Disponible en replay.

 
 
 

18.12.2017

Nouvelle vidéo pour Arisen my senses

Après The Gate, Blissing Me et Utopia, Arisen my senses est la 4e chanson à bénéficier d’un clip. Premier titre de l’album, cette vidéo dans laquelle Björk et Arca sont présents, a été réalisée par Jesse Kanda.

Le clip, accompagné d’un long texte de présentation, ainsi qu’un making of, est à visionner à cette adresse.

 
 
 

15.12.2017

Nouvelles dates en Europe pour Utopia

Peu à peu, la tournée estivale Utopia se précise. Ces derniers jours, trois nouveaux concerts en Europe ont été annoncés, notamment lors de festivals dans des cadres d’exception :
- à Rome aux thermes de Caracalla le 13 juin,

- au Portugal au Festival de Paredes de Coura le 18 août,

- et en Suède le 25 août à Dalhalla, une scène aménagée dans ancienne carrière de calcaire.

Toutes les dates de la tournée Utopia

 
 
 

13.12.2017

Deux nouvelles versions de Blissing me


Surprise ! Deux nouvelles versions de Blissing me sont désormais disponibles en téléchargement et en streaming.

Au programme, une version à la harpe et un duo avec serpentwithfeet, artiste coup de cœur de Björk signé chez Tri-Angle Records.

 
 
 

8.12.2017

Le clip d’Utopia disponible

Après The Gate et Blissing Me, Utopia est la troisième chanson à bénéficier d’un clip. Titre eponyme de l’album, Utopia, décrit par Björk comme étant une "pochette mouvante" est proposé avec un mix différent, plus aéré.

La vidéo réalisée par le duo Warren du Preez & Nick Thornton-Jones dépeint un univers féerique dans lequel un étrange oiseau hydrique virevolte pendant que Björk habillée d’une orchidée géante mouvante, est entourée de flûtistes. Toutes portent un masque créé par James Merry, qui expliquait, en novembre à Dazed, avoir dû adapter et décliner le même modèle pour chacune des protagonistes. Des masques que l’on retrouvera probablement sur la tournée Utopia.

La vidéo - dont le storyboard est visible sur cette page - a été diffusée en avant-première dans le cadre de l’exposition Kimono Roboto à Tokyo à laquelle participe également les réalisateurs.

Par ailleurs, Björk, a donné une conférence de presse depuis New York pour expliquer son intérêt pour cet habit traditionnel.

Source : marcfraser66, mizuyoyoshida / Instagram

Liens

- Infos, paroles et traductions Utopia
- Exposition Kimono Roboto, Tokyo, 1-10 décembre 2017
- Article sur l’exposition (en anglais)

 
 
 

6.12.2017

Dj Set à Miami en décembre

Björk, Art Basel, Miami, 2017, photo by Santiago Felipe

Björk a donné un dj set à Miami le 5 décembre dernier dans le cadre de Art Basel, une manifestation d’art contemporain. Elle a invité Rabit, co-producteur du titre Losss, à mixer avec elle. L’événement a eu lieu dans l’entrepôt Mana Wynwood de plus de 900m².

« For the first 30 minutes, Björk had seemingly put together a Pinterest mood board of all the sounds that have been influencing her recent work. Those who had listened to Utopia before going to Mana were rewarded with a multitude of Easter eggs spread throughout the set. For a superfan like me, picking apart everything she played became a game. »

@jaxphillips80 @bjork

Une publication partagée par Jose Espinoza (@mofo_joe) le

« But despite the beauty of the set’s beginning, the crowd’s energy began to wane a bit, because, after all, when you think "DJ set," you think "dancing." » Miami New Times

En plus des titres, presque devenus des classiques de son set (notamment le remix de How Will I Know de Whitney Houston) peuvent être ajoutés : Bling Bling de Junglepussy, Bodak Yellow de Cardi B, deux titres de Coucou Chloé et To the Moon and Back, le single du dernier album de Fever Ray.

- Tous ces titres sont à retrouver sur les playlists Spotify et Deezer, complétées avec amour par l’équipe bjork.fr.

Et pour les amateur·e·s de stylisme, la robe papillote du futur est signée KAIMIN.

Plus d’infos sur les précédents dj sets et autres mixes

 
 
 

2.12.2017

Björk harcelée sexuellement par Lars von Trier (suite)

Le 15 octobre, dans un message posté sur Facebook, Björk parle des humiliations et du harcèlement sexuel pendant le tournage de Dancer in the Dark :

"Je suis inspirée par ces femmes qui, partout, prennent la parole sur les réseaux sociaux, pour parler de mon expérience avec un réalisateur danois. Parce que je viens d’un pays [l’Islande, ndlr] où l’égalité entre les hommes et les femmes est la plus respectée au monde, qu’à ce moment-là j’étais en position de force dans le milieu de la musique et que j’avais durement acquis mon indépendance, il m’est apparu de manière extrêmement claire, quand j’ai rejoint le milieu des actrices, que mon humiliation, mon infériorité et le harcèlement sexuel dont j’étais victime étaient ici la norme, gravés dans le marbre chez ce réalisateur et son équipe de dizaines de personnes qui laissaient faire et encourageaient cela.

Je me suis rendu compte qu’il était universellement accepté qu’un réalisateur puisse toucher et harceler ses actrices quand bon lui semble, et que le cadre institutionnel le permette. Quand je déclinais plusieurs fois les avances du réalisateur il faisait la tête, me punissait, et diffusait dans son équipe l’idée que j’étais l’élément perturbateur.

Grâce à ma force, mon équipe incroyable et parce que je n’avais rien à perdre, n’avais aucune ambition dans le milieu du cinéma, je me suis éloignée de tout cela et me suis reconstruite pendant des années. Pourtant, j’ai peur que d’autres actrices qui travaillent avec le même homme n’aient pas réussi à faire la même chose. Le réalisateur savait très bien à quel jeu il jouait, et je suis sûre que le film qu’il a réalisé juste après (’Dogville’, ndlr) était basé sur ses expériences avec moi. Parce que j’étais la seule à lui tenir tête et que je ne l’ai pas laissé s’en tirer comme ça.

À mon avis, il a eu des relations plus justes et plus sérieuses avec ses actrices après ma confrontation, donc il y a de l’espoir. Espérons que ce communiqué réconforte les actrices et les acteurs partout dans le monde. Arrêtons cela. Il y a une vague de changement dans le monde."

traduction par le huffingtonpost.fr

maj 1, le 16 oct. : Lars von Trier rejette les propos de Björk et déclare « Ce n’est pas le cas. Nous ne nous entendions pas, c’est un fait… D’un autre côté, elle a offert l’une des plus grandes performances que j’ai pu voir dans mes films » via Le Figaro

À cela, s’ajoute la déclaration au journal Jylannds Posten de son associé Peter Albaek Jensen, producteur au sein de leur société Zentropa : « D’après mon souvenir, nous étions les victimes, cette femme était plus forte que Lars von Trier, et moi, et notre compagnie réunis. »

maj 2, le 17 oct. : Björk poste un nouveau message sur Facebook

En suivant l’esprit de #metoo, j’aimerais tendre une main vers toutes les femmes à travers le monde en détaillant davantage mon expérience avec un cinéaste danois. C’est extrêmement difficile de révéler ce type de choses au public, particulièrement quand c’est immédiatement ridiculisé par les agresseurs. Je comprends totalement toutes les personnes qui hésitent, pendant des années parfois. Mais je pense que c’est le bon moment, ces jours-ci particulièrement, où ça pourrait participer au changement. Voilà une liste des situations qui, je pense, comptent comme des situations de harcèlement sexuel :
1. Après chaque prise, le cinéaste courrait vers moi et m’entourait de ses bras pour un long moment, devant toute l’équipe ou quand nous étions seul·e·s, et me caressait pendant plusieurs minutes contre ma volonté
2. Quand après deux mois je lui ai demandé d’arrêter ce type de comportements, il a explosé de colère et a cassé une chaise devant tout le monde sur le plateau. Comme quelqu’un qui a toujours été autorisé à tripoter ses actrices. Nous avons toutes et tous été renvoyé·e·s du plateau après cela ce jour-là.
3. Pendant tout le tournage, il y a eu de constantes avances sexuelles, chuchotées, non-sollicitées, malaisantes et paralysantes, avec force descriptions, parfois avec sa femme debout à côté de nous.
4. Pendant que nous filmions en Suède, il a menacé d’escalader le balcon de sa chambre pour venir sur le mien au beau milieu de la nuit avec une intention sexuelle claire, alors que sa femme était dans la pièce voisine. Je me suis réfugiée dans la chambre de mes amis. C’est l’évènement qui m’a finalement fait prendre conscience de la sévérité de la situation et qui m’a poussée à tenir bon.
5. Des histoires fabriquées dans la presse par son producteur qui affirmaient que j’étais difficile à gérer. Cela correspond merveilleusement avec les méthodes et l’intimidation d’un Weinstein. Je n’ai jamais mangé de chemise. Je ne suis pas sûre que cela soit même possible.
6. Je ne me suis pas laissée faire et n’ai pas accepté d’être harcelée sexuellement. On m’a ensuite décrite comme étant difficile. Si être difficile veut dire ne pas se laisser traiter comme ça, alors j’en suis d’accord.

Espoir
Brisons cette malédiction
warmth, Björk

Traduction : Riri et Benjicok

maj 3, le 25 oct. :
Communiqué de Derek Birkett, manager de One Little Indian Records, sur le site du label

I have worked with Björk for over 30 years and have never made a single statement or interview regarding our work together. This time is different.

I have read the lies written by Lars and his producer Peter about Björk – and feel compelled to speak out and put the record straight. Over the last 30 years the Dancer in the Dark project is the one and only time she has fallen out with a collaborator.

This was a result of the directors ongoing, disrespectful verbal and physical abuse which continued after both Björk and myself demanded that he stop behaving this way. Björk completed the film out of respect for the cast and everyone involved. I feel compelled to publicly speak out in fierce support of Björk in regards to her terrible experiences working with Lars Von Trier, and I back what she has said 110%.

- Derek Birkett

maj 4, le 14 nov. :
Neuf femmes accusent, à leur tour, la société de Lars von Trier de harcèlement sexuel. Dans le journal Politiken, d’anciennes employées dénoncent des pratiques inappropriées sur leur lieu de travail. Des révélations qui font écho aux propos de Björk.
Lire l’article sur Le Figaro.

maj 5, le 28 nov. :
De plus, 12 producteurs ayant participé à un workshop à Copenhague en octobre, dans le cadre d’une rencontre internationale ont publié une lettre dénonçant les propos tenus et les mises en scène à caractères sexuels : photo de pénis et de nombreuses blagues graveleuses sur le harcèlement sexuel.

Its authors also praised Björk : “Her testimony is neither trivial nor simple. It required courage and dignity. Björk freed up her voice. We, as a group of film producers, were shocked and upset by the disrespect displayed at Zentropa that night. Not least to Bjork, but to all victims of sexual harassment, assault and abuse… It’s our responsibility to lead the change in our work environments, on our film sets. We stand for zero tolerance of any form of discrimination and harassment. We stand with the victims.”

Lire la lettre sur indiewire

 
 
 

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 720