Tri par année

 

Tags

 

Tri par album

 

rétrospective

 

31.05.2016

L’exposition Björk Digital au Vivid Sydney se dévoile

Alors qu’une mise aux enchères de ses nombreuses tenues de scène se prépare à Londres, sur l’autre hémisphère, Björk et son équipe finalisent une nouvelle exposition orientée réalité virtuelle.

Du 4 au 18 juin, le Carriageworks de Sydney accueille l’événement Björk Digital où seront présentées en avant-première plusieurs vidéos inédites de Vulnicura.

J’ai senti que c’était le moment de dévoiler mon projet de réalité virtuelle et je suis ravie de le faire à Sydney.

L’exposition, intégrée au Vivid Sydney, un grand festival qui regroupe des événement de sons et lumières, se compose de plusieurs parties :

- Black Lake : Commissionnée le MoMA de New York et réalisée par Andrew Thomas Huang, la vidéo sera présentée via une installation plus imposante. Les visiteurs pourront à cette pièce, comprenant 54 haut parleurs et 2 écrans géants opposés, par groupe de 25 personnes.

crédit : Brendon Thorne

- Vulnicura VR : une partie du projet de la version en réalité virtuelle de l’album sera présentée. Seuls les clips à 360° de Stonemilker et Mouth Mantra ainsi qu’une version non définitive de l’inédit Notget seront disponibles au travers de 80 casques VR . >> pour en savoir plus sur Vulnicura VR

- Biophilia : une pièce sera entièrement dédiée à l’univers de l’album avec la présentation des instruments et des applications.

- Björk Cinema : rétrospective de ses différents clips vidéo.

- Dj Sets : deux soirées clubbing d’ouverture, déjà complètes, se dérouleront les 3 et 4 juin prochains où des invités sont également annoncés.

À noter : l’entrée à l’exposition est gratuite.
- Lire le programme complet

À l’occasion de ce nouveau projet, Björk s’est entretenue avec la presse australienne afin d’expliquer son intérêt pour les technologies de réalité virtuelle, elle a également évoqué très brièvement l’écriture du prochain album.

The ice Queen, Sharon Verghis, The Australian, 28 mai 2016.

Revue de presse avec quelques extraits traduits des interviews :

Au sujet de la venue au Carriageworks de Sidney

"Il y avait suffisamment d’ouverture d’esprit et de mobilisation collective pour tenter l’aventure.
Le lieu était idéal aussi, un espace qui faisait penser à l’esprit punk, un espace qui réunit musique, danse et art."

À propos de la réalité virtuelle

"Pour moi, la réalité virtuelle s’inscrit dans la continuité naturelle des clips vidéo, à travers une immersion totale dans l’image et le son."
"...presque théâtralement Wagnérien, c’est presque comme si tu étais au milieu d’une scène, comme un grand opéra...ce n’est pas juste toucher un écran mais plus expérimenter le monde."

Sur l’origine de son intérêt pour les technologies, notamment interactives

"Initialement, l’idée m’est venue de l’expérience des écrans tactiles il y a environ dix ans. Je me suis dit "Oh mon dieu, ça ouvre tellement d’autres possibilités - ça m’a rappelé l’école de musique, le fait que j’ai toujours voulu là bas que les choses soient en 3D pour les toucher et les déplacer." Comme les mathématiques et la physique, elle pense que la musique est mieux expérimentée en 3D : cela reflète sa manière de créer ses chansons, hors des sentiers battus.

"La technologie nous donne la liberté de suivre notre imagination et d’être dans un environnement qui nous inspire."

Sur le défi technique et les difficultés rencontrées

"J’aime être une pionnière et expérimenter. Je m’ennuie si je fais quelque chose que d’autres gens ont déjà fait auparavant. Cela veut dire qu’il faut prendre des risques et parfois cela ne marche pas, mais quand j’y arrive, c’est très satisfaisant."

"Nous faisons tout pour finir à temps. J’ai parlé à [les réalisateurs Warren du Preez & Nick Thornton-Jones et le reste de l’équipe créative] aujourd’hui et ils essayent de faire au mieux. Je pense qu’il y a eu des difficultés techniques. C’est le truc qui arrive quand tu travailles avec des choses qui n’ont jamais été tentés. Parfois, tu as des difficultés et des obstacles, croisons les doigts"

Retour sur la rétrospective du MoMa de l’année dernière

"C’était très flatteur, oui, mais je n’aurais pas été à l’aise si j’avais du le faire moi-même. Cette exposition à Sydney, pour moi, est peut être plus ce que j’aurais fait au MoMA. L’intérêt ne réside pas dans le fait de Björk l’icône, ses vêtement ou me mettre sur un piédestal, l’intérêt est dans le contenu."

Sur le fait de vieillir

"Vieillir c’est fascinant," dit-elle. "C’est comme aller dans l’espace, le fait de documenter la musique à l’intérieur de moi, qu’importe si j’ai 100 ans ou non. C’est du travail de pionnier. Avant 40 ans, j’admirais beaucoup de femmes, mais après 40 ans, je les compte sur les doigts d’une main. C’est quelque chose que je vais donc devoir inventer. Ces perspectives m’enthousiasment.”

Et à propos du prochain album

"Je suis toujours en train d’écrire donc c’est encore un peu tôt pour en parler - ça peut aller encore dans tous les sens. Il vaut peut être mieux en parler une fois qu’il sera fini."

source : The Australian / Daily Telegraph / TimeOut

 
 
 

2.04.2016

Un nouveau coffret rétrospectif à paraître

Après Björk Archives, sorti à l’occasion de la rétrospective au MoMA l’année dernière, un nouveau coffret est à paraître prochainement. Intitulé Björk Omnibus, ce nouvel objet rétrospectif sera essentiellement dédié à la musique avec les albums en version CD, une sélection de 34 partitions et un livret de paroles.

One Little Indian détaille le contenu du coffret sur son site, Björk Omnibus est composé de 3 livrets :
- Characters les 8 albums studio de Debut à Vulnicura.
- Scores - cahier à spirales de 200 pages regroupant les partitions de 34 chansons réarrangées par Björk et Jónas Sen pour piano, orgue et clavecin.
- Lyrics - 64 pages contenant les paroles de 51 chansons choisies par Björk.

Aucune date de sortie, ni de prix sont précisés pour le moment mais d’autres visuels du coffret sont à découvrir chez One Little Indian.

mise à jour :
lien chez OLI supprimé

 
 
 

20.03.2016

Björk Digital présenté à Vivid Sydney en juin (màj 25/03)

Même si l’écriture du prochain album a débuté, Björk n’a pas encore tourné la page Vulnicura. Du 4 au 18 juin, L’exposition Björk Digital se tiendra lors du Vivid Sydney, un festival australien mêlant art visuel et technologie.

Sous ce nom générique, Björk Digital regroupe sept vidéos en réalité virtuelle filmées par Andrew Thomas Huang et Jesse Kanda dont Stonemilker et Mouth Mantra (présentée pour la première fois sous ce format). L’exposition se composera de cinq espaces dans un des plus grands centres artistiques multidisciplinaires d’Australie, le Carriageworks.

Seront aussi projetés Black Lake et d’anciens clips choisis pour l’occasion, et un espace sera consacré à l’aspect éducatif avec les instruments et les applications de Biophilia.

Deux DJ set de Björk (déjà complets) sont prévus pour les soirée d’ouverture les 3 et 4 juin. L’admission pour l’exposition est gratuite.

màj 25 mars :
- Les photographes Warren du Preez et Nick Thornton-Jones ont réalisé la vidéo de Notget en collaboration avec Björk et James Merry.
source : facebook

Liens

- vividsydney.com
- Carriageworks

 
 
 

27.07.2015

Sortie du livre Björk Archives en français

Björk : Archives, le catalogue de l’exposition rétrospective est édité en version française chez Flammarion.

Après la parution en version originale au mois de février, le coffret est proposé à l’identique avec l’intégralité des textes traduits en français.

Composé de 5 chapitres , ce coffret propose une introduction par le commissaire d’exposition Klaus Biesenbach, deux essais sur la musique par Alex Ross et Nicola Dibben respectivement journaliste musical et docteur en musicologie, un échange avec le philosophe Timothy Morton et pour conclure un poème de l’ami et parolier de la chanteuse, Sjón.

màj :
Le livre est sorti le 19 août 2015 vous pouvez le commander sur Amazon (lien sponsorisé).
ISBN : 978-2081363168

Pour avoir un aperçu, des extraits sont disponibles sur la page consacrée au livre.

 
 
 

21.03.2015

Stonemilker en avant première chez Rough Trade

La vidéo en réalité virtuelle réalisée par Andrew Thomas Huang sera présentée en avant première chez Rough Trade dès demain. Le clip de Stonemilker conçu pour être visionné via le casque Oculus Rift sera proposé à New York mais aussi à Londres avant de rejoindre la rétrospective au MoMA au PS1 pendant 2 mois.

A noter qu’une version 2D sera également disponible sur le site de Dazed la semaine prochaine.

Plus d’infos sur roughtrade.com et via le communiqué de Björk sur Facebook

 
 
 

17.03.2015

Nouvelle vidéo par Stéphane Sednaoui

Stéphane Sednaoui, réalisateur, entre autres, des clips Big Time Sensuality et Possibly Maybe, a annoncé la mise en ligne prochaine d’une vidéo faisant écho à la rétrospective présentée actuellement au MoMA. Sans donner plus de précisions, on sait seulement que la vidéo intitulée Certainly Never sera disponible sur le site www.gadaboutmag.com.

Stéphane Sednaoui a fait preuve d’une grande générosité ces dernières semaines en piochant dans ses archives des photographies inédites. Il a ainsi révélé via son compte Instagram des nombreux clichés réalisés lors de la séance photo pour la pochette de l’album Post.

À noter également, le partage d’une dizaine de photos prises lors tournage du vidéo clip Big Time Sensuality pour Vanity Fair.

Merci monsieur Sednaoui !

 
 
 

16.03.2015

Documentaire en préparation pour Arte

Un documentaire entièrement consacré à Björk est actuellement en tournage. Sa diffusion est prévue sur Arte pour la rentrée 2015 sans plus de précisions pour le moment. A suivre donc...

Et toujours à propos d’Arte, un reportage de 4 minutes présente la rétrospective Björk actuellement en cours au au MoMA de New York.

source : arte

 
 
 

4.03.2015

Lancement de la rétrospective Björk

Présentée à la presse cette semaine et réservée exclusivement aux membres pendant encore quelques jours, la rétrospective consacrée à Björk ouvre ses portes ce dimanche au MoMA de New York.

Cette rétrospective de mi-carrière, à l’initiative de Klaus Biesenbach, après une décennie de sollicitations , retrace plus de 20 ans de carrière à travers musiques, films, photos, instruments, costumes et divers objets.

Cette exposition est proposée jusqu’au 7 juin au musée de New York. Pour l’occasion, nous vous proposons un dossier spécial sur cette rétrospective Björk avec des photos de l’exposition, des informations, le catalogue et un retour sur les 8 albums solo.

 
 
 

13.02.2015

Un teaser vidéo pour Black Lake

En guise de bande-annonce de la rétrospective qui approche, le MoMA vient de dévoiler le teaser de Black Lake. Le clip est commissionné par le musée et réalisé par Andrew Thomas Huang.

 
 
 

12.02.2015

Débats et rencontres autour de la rétrospective

Lors de la rétrospective Björk au MoMA, actuellement en cours d’installation, plusieurs événements sont prévus autour de l’exposition. Trois débats et rencontres sont planifiés au mois de mars :

After viewing the Björk exhibition
Une discussion sur l’art et la culture post-technologique, centrée sur le changement des frontières entre le récit et la performance, le son et la vue, la nature et le fabriqué.

- 10/03/2015 - 13h30
- 15/03/2015 - 13h30


Björk : Human Behavior
Les participants sont invités à un groupe de discussion en rapport avec leur expérience personnelle de l’exposition, notamment sur les idées de l’artiste à propos de la nature et la nature humaine

- 21/03/2015 - 11h30
- 28/03/2015 - 13h30


Björk Explained by a Fan
Une séance dédiée aux visiteurs non familier du travail de Björk. Un fan de la compositrice, musicienne et artiste répondra aux questions et sur l’interprétation de l’expo, le tout modéré par un éducateur du musée.

- 23/03/2015 - 13h30

Plus d’infos sur le site du MoMA

merci mike pour l’info !

 
 
 

0 | 10