12.12.2015

Björk travaille déjà sur le prochain album

Dans une interview accordée à Rolling Stone, Björk confirme tourner la page sur l’ère Vulnicura. Elle planche déjà sur le prochain album. Elle a déjà commencer à composer des nouveaux morceaux dans une maison en pleine nature à 40 minutes de Reykjavik mais elle précise travailler à son rythme. Aucune date de sortie n’est encore envisagée.

"I have a few songs, but the way I work, I’m slow. I allow myself time. I cannot promise when this one will be ready. But it’s kind of lulling, it’s going to its own little tempo. It’s pretty similar to the tempos my previous albums have been written in."

Interview en anglais à lire en intégralité sur rollingstone.com.


Björk a également réagit sur la COP21 dans une autre interview inédite à lire sur franceinter.fr.

Quels combats menez-vous en Islande ? L’Islande est-elle en danger ?
Ce pays est resté vierge pendant quasiment trois cents ans et les responsables veulent nous faire vivre désormais une révolution industrielle. C’est la différence avec l’Europe.

L’Islande est un pays où il y a des projets d’installation énergétique dans le centre contre lesquels je me bats.

Il y a 2 ans et demi, ils ont élaboré une douzaine de projects avec des usines, dans les highlands, et l’île risque de devenir aussi industrialisée que les villes européennes. J’essaye donc depuis quinze ans d’utiliser ma position pour parler de cela. C’est mon devoir de le faire !


Dans une autre interview au Sidney Morning Herald, Björk révèle la vraie raison de l’annulation de la fin de la tournée Vulnicura. En effet, elle a souffert de nouveaux problèmes de voix.

It was her voice, she says, that meant she had to wrench herself out of the tour.

Three years ago, she had surgery to remove a polyp on her throat. "I just got instructions from the operation that any time I get scrappy, stop," she says. "So listen to yourself and then you are fine." There was an internal battle, she says, between her "wilful, workaholic" side and "the other person, the instinctual side that knows that OK, you are crossing a line". So she stopped, switched gears and plunged back into the material she had written three years earlier and, only a few months before, could barely discuss without weeping. "And it actually was quite nurturing to just sit there and, while my voice was getting back to normal, slowly edit the string thing.

 
 

Utopia news