Blender.com

Björk est toujours aussi bizarre

 

La sortie d’un nouvel album de Björk est extrêmement captivante car c’est presque toujours la garantie d’avoir une réinvention complète au niveau visuel ou sonore…

Pour son nouvel album, Volta (à paraître le 8 mai), l’ambassadrice culturelle la plus précieuse d’Islande a opté pour un total look arc-en-ciel qui flashe (voir la photo) et de nouveaux sons avec des collaborateurs parmi lesquels Timbaland et Antony d’Antony and the Johnsons. Généralement, nous n’aimons pas faire saliver nos lecteurs avec la description des chansons si nous ne pouvons poster de liens vers les chansons elles-mêmes, mais nous avons eu la chance d’écouter Volta la nuit dernière et nous devions en parler à quelqu’un.

Tout d’abord : même avec la participation du génie de la pop qu’est Timbaland à bord pour deux chansons, l’album ne nous montre pas une Björk revenant à sa période la plus commerciale et basée sur les beats de Post. Un avertissement s’impose pour ceux qui ne sont pas des fans absolus : Volta est un album bizarre.

Seules trois chansons peuvent être décrites comme joyeuses et même si sa voix est plus sauvage que jamais, il y a très peu de moments clairement mélodiques auxquels se raccrocher. En fait, la majorité des ballades lentes, chargées de cuivres nous ont rappelé la bande originale de Drawing Restraint 9, le film d’art abscon de son partenaire Matthew Barney.
Même si la musique est loin d’être évidente, les paroles de Volta sont beaucoup moins impénétrables que ce dont nous a habitués la chanteuse. La colère et le sentiment de perte de la première partie du disque se manifeste dans ce qui pourrait être une suite comportant les dilemmes moraux d’un poseur de bombes kamikaze pendant la seconde moitié.

Et avec des paroles comme
« Damn colonists / Ignore their patronizing / Tear off their blindfold / Open their eyes » (« Satanés colons / Ignore leur condescendance / Déchire leurs œillères / ouvre leurs yeux »), il n’y a aucun doute , c’est l’album de Björk le plus politique à ce jour. L’énorme premier single Earth Intruders accompagné d’un clip devrait être disponible sur le net incessamment sous peu [...]

Sur le forum

Blender : "Björk Is Still Very Strange "

(traduction : benjicok)

publié dans Blender.com - 22.03.2007

 

Articles de la même année

 

2007

date
publication
titre
22.03.2007
Blender.com
27.03.2007
Les Inrockuptibles n°591
05.04.2007
XFM
17.04.2007
BrooklinVegan
18.04.2007
Rolling Stone FR
20.04.2007
Vibrations
21.04.2007
style.com
22.04.2007
The Observer
23.04.2007
lesinrocks.com
24.04.2007
Filter-mag.com
24.04.2007
drownedinsound.com
26.04.2007
Stylus.com
27.04.2007
The Guardian
27.04.2007
Music for robots
29.04.2007
NY Times
30.04.2007
Les Inrockuptibles n°591
30.04.2007
This is London.co.uk
30.04.2007
Metro uk
30.04.2007
Time off
01.05.2007
L’officiel
02.05.2007
TimeOut New York
04.05.2007
The Washington Post
04.05.2007
Hot Press
05.05.2007
The Telegraph
06.05.2007
New York Post
07.05.2007
Billboard
07.05.2007
AllMusic
07.05.2007
People Magazine
08.05.2007
Pitchfork
08.05.2007
Me-me-me.tv
08.05.2007
metromix.com
09.05.2007
BBC
10.05.2007
Le Figaro
11.05.2007
Les Inrocks2
12.05.2007
Sidney Morning Herald
14.05.2007
Magazine ELLE n°3202
25.05.2007
liberation.fr
31.05.2007
Bokson.net
01.06.2007
Keyboards Recording
07.06.2007
Spin Magazine
13.06.2007
Dummy Magazine
21.06.2007
telegraph.co.uk
01.07.2007
NightLife n°34
01.07.2007
remixmag.com
01.08.2007
Interview Magazine
13.08.2007
Fashion Rocks Magazine
23.08.2007
The List
01.09.2007
Mixte Magazine
04.09.2007
Q Magazine
09.09.2007
guardian.co.uk
10.09.2007
apple.com
17.09.2007
La presse (Quebec)
20.09.2007
Montreal Gazette
01.10.2007
Dazed & Confused n°54
01.11.2007
Harp Magazine