E.E. Cummings
 
 

Rôle

E.E. Cummings

 

Fiche identité

(1894 - 1962) Edward Estlin Cummings, abrégé couramment en E.E Cummings est un poète, peintre, essayiste et dramaturge américain. Il effectue sa scolarité à Harvard où il obtient un Bachelor of Arts et un Master’s Degree en Anglais et Etudes Classiques. Ses premiers poèmes sont publiés dans le journal de l’école. Il devient ambulancier de guerre volontaire en 1917 à Paris, ville qu’il ne cessera d’aimer. Ses vues pacifiques lui vaudront d’être emprisonné dans un camp en Normandie, ce qui lui inspire le roman The Enormous Room. Apres son retour aux Etats-Unis en 1918, Cummings voyage beaucoup à travers l’Europe, l’Afrique, et l’Amérique du Sud. Au cours de sa vie, il a publié plus de 900 poèmes, deux romans, ainsi que de nombreuses peintures.

Son style

Outre les influences de modernistes notables tels que Gertrude Stein et Pound, les travaux de Cummings sont été fortement teintés de dadaïsme, mouvement avec lequel il se familiarise lors de ses visites à Paris.

Certains de ses poèmes sont en vers libres (sans rimes ni rythmique particulière), beaucoup d’entre eux ont une structure bien reconnaissable de sonnet de quatorze lignes, possédant une structure de rimes complexe. Certains autres possèdent un style typographique particulièrement exubérant, avec des mots, des parties de mots, ou des signes de ponctuation sont dispersés sur la page. On ne se rend pas forcément compte de leur sens, avant de les déclamer à voix haute. En tant que peintre, Cummings a compris l’importance de la présentation, et a utilisé la typographie pour "peindre une image" avec certains de ses poèmes. Même dans ses œuvres les plus précoces, les prémices du style si particulier de Cummings sont déjà présents. A l’age de six ans, Cummings écrit a son père :

FATHER DEAR. BE, YOUR FATHER-GOOD AND GOOD,
HE IS GOOD NOW, IT IS NOT GOOD TO SEE IT RAIN,
FATHER DEAR IS, IT, DEAR, NO FATHER DEAR,
LOVE, YOU DEAR,
ESTLIN.

Cummings a un usage très singulier de la ponctuation et de la grammaire, comme en témoigne ceci :

l(a
 
le
af
fa
ll
 
s)
one
l
 
iness

Le peintre

Cummings se considère autant peintre que poète ou écrivain. Tout particulièrement pendant ses dernières années dans le New Hampshire où il peint le jour et écrit la nuit. Depuis ses études a Harvard, Cummings s’identifie aux mouvements cubistes, dada ou surréalistes. Il admire particulièrement Picasso.

Auto-portait - Peinture, E.E. Cummings

Cummings reçoit ses premiers succès critiques concernant ses dessins et caricatures publiées dans le Dial pendant les années 20. Il gagne acquiert ensuite la reconnaissance en tant que peintre en participant à des expositions d’art. Il publie en 1931 un recueil de travaux d’encres, huiles, pastels et aquarelles, CIOPW.

Le lien avec Björk

Lors de l’écriture de Vespertine, Björk se passionne pour E.E. Cummings. Elle retient trois de ses poèmes qu’elle met en musique et interprète. Tout d’abord I will wade out/til My Thighs are steeped in burning flowers qui devient la chanson Sun in my Mouth, Puis Belgium, ode à la résistance dont la première strophe devient Mother Heroic et enfin Foot Soldier qui sont toutes deux sorties sur le single de Hidden Place.

Sur son album suivant, Medúlla, Björk inclut à nouveau un de ses poèmes intitulé It may not always be so qui devient Sonnets/Unrealities XI un texte évoquant l’éventualité fantasmée d’une rupture.

"Il a écrit beaucoup de poèmes, celui-ci n’est que l’un d’entre eux. Je pense que ce poème parle de lui-même exaltant sa rage, comme lorsque l’on fait des choses qui nous effraient." [3]

Björk travaille sur cette chanson notamment sur les changements brusques de ton suggérés par le texte.

Liens

- wikepedia.org
- Modern America Poetry
- Chronologie par œuvre