Trax n°2

L’Après Post

Après le suicide d’un fan déséquilibré par son sex-appeal, Björk aurait pu péter les plombs. Une conférence de presse londonienne pour son 3e album "Homogenic" a confirmé que même si l’islandaise a encore ses sautes d’humeur, la musique demeure la première de ses préoccupations.

En choisissant une brasserie vétuste paumée dans 
l’East End, Björk avait misé sur l’originalité et trouvé une manière astucieuse de faire patienter les 
médias. Étant donné les déboires 
qu’a connus la chanteuse récemment, on pouvait craindre une certaine réticence de sa part. "Pour
 me sortir de cette affaire, j’ai mis 
le cap sur l’Espagne pour tout 
oublier. Je suis allée rendre visite à Trevor Moray, mon batteur. Il a un
 studio là-bas. J’étais censée rester 
deux jours mais j’y ai passé six 
mois". "Homogenic", le troisième 
album solo de l’Islandaise, reflète 
cette période de réflexion. "J’ai
 même tâté de la production. J’ai
 enregistré mon premier disque à 
onze ans et, à l’époque, je me
 contentais de chanter. Ensuite, j’ai 
appris sur le tas. Au fur et à mesure, j’ai eu de plus en plus confiance
 en moi", déclare Björk qui a tout de 
même fait appel à "Mark Bell de 
LFO qui était là si je me plantais... 
Au niveau du mixage, Howie B, RZA 
du Wu-Tang, Mark ’Spike’ Stent 
m’ont tous filé un coup de main. Le 
résultat est bien plus homogène. 
Plus viscéral, spontané aussi. 
J’imaginais des rythmes massifs, 
des beats énormes, crades, des 
arrangements de cordes et ma voix 
au milieu de tout ça. Rien de plus. 
Dépouillé, cru, austère. Sans 
remixes. J’aime tant ce qu’a fait
 Alec Empire sur l’album de 
Nicolette que je lui ai finalement 
envoyé quatre titres sur lesquels le 
Brodsky Quartet avait travaillé. Le
résultat devrait sortir en EP. ’Homogenic’ est un album courageux, sombre, ténébreux mais 
aussi plus simple". Sur ce, Björk, 
accompagnée par un quatuor à
cordes, enchaîne un mini concert 
tout en délicatesse.

Pierre Perrone

publié dans Trax n°2 - 01.09.1997

En lien avec...

 
 
 
 

Articles de la même année

 

1997

date
publication
titre
01.01.1997
Modern Minimalists - BBC
01.01.1997
AOL Chat
01.01.1997
spin.com
03.01.1997
Rolling Stone n°772
18.01.1997
Jam ! (Canoe.ca)
23.01.1997
rollingstone.com
24.01.1997
- -
04.02.1997
The New York Times
01.03.1997
Les Inrockuptibles n°53
26.07.1997
IPC Magazines
31.08.1997
AllMusic
31.08.1997
Miller Freeman Entertainment
31.08.1997
Mixmag
01.09.1997
Trax n°2
01.09.1997
Paper Magazine
01.09.1997
Raygun
01.09.1997
Sound Cellar
01.09.1997
Technikart
17.09.1997
Les Inrockuptibles n°118
17.09.1997
Les Inrockuptibles n°118
18.09.1997
Metro
26.09.1997
Entertainment Weekly
27.09.1997
San Francisco Chronicle
01.10.1997
Wire
01.10.1997
Wire
01.10.1997
Dazed & Confused, 1997
01.10.1997
Rock & Folk n°362
03.10.1997
Rolling Stone
04.10.1997
NME
05.10.1997
The New York Times
06.10.1997
Magazine ELLE
01.11.1997
Magic
01.11.1997
Mojo
01.12.1997
Magazine ELLE (USA)
01.12.1997
Musician
01.12.1997
Spin Magazine