1er.03.2005

Fan de Kate Bush

ID-Magazine de ce mois ci (n°252) contient six pages de photographies autour d’une installation de Sandrine Pelletier sur Kate Bush et une court essai de Björk.

"From the catwalk to the club to the bedroom", sa musique et ses influences sont à nouveau parmi nous. Sandrine Pelletier, artiste suisse et Björk, musicienne islandaise présentent ici un hommage unique au mythe, à la magie et au mystère de Kate Bush."

Björk écrit : "Pour moi, Kate, représentera toujours l’âge où on explore sa sexualité, quand une fille devient une femme. Tout ça. Il y avait beaucoup de disques chez mes parents, j’ai donc vu beaucoup de couvertures d’album. Je les trouvais macho et obsédées par le pouvoir, choses que je n’aime pas. Je pense que c’est ce qui m’a fasciné chez Kate, elle n’a rien à voir avec tout ça. Elle était tellement - quel est le mot - tellement complète. La musique, les paroles et son look, tout avait un sens. Particulièrement pour un fille de treize ou quatorze ans. C’était la première fois que j’avais ma propre chambre. Même si la pièce avait juste assez d’espace pour un lit et un bureau, je m’y sentais comme dans un palace. Mon grand père m’a donné une grande lampe bleue avec une lumière bleue... c’était
comme marcher dans un aquarium. C’est alors que j’ai trouvé un album de Kate Bush et... vous imaginez la suite, oui ?
J’avais l’habitude de fermer la porte et je refusais qu’on entre. Mes chansons préférées ont changé au fil du temps. J’aimais beaucoup celle sur Peter Pan. Evidemment j’adorais ’Man With the Child in his Eyes’. Tout le monde adorait la voix de Kate et beaucoup ont remarqué son apparence mais je pense que ce qui a été sous-estimé est la production. Je pense qu’elle est vraiment originale et féminine, mais avec plus de primitivité qu’une femme peut avoir, ou que les hommes voudraient croire que nous avons. Si ça avait été juste la voix et le look que je ne suis pas sûre que j’aurais autant accroché - quoi de plus commun, une belle fille qui chante bien. Ce qui est très spécial avec Kate Bush c’est qu’elle n’a pas fait ça. Elle a créé son propre look et elle a produit son propre son. Il y a une intemporalité dans sa musique, pour moi ça m’inspire un sentiment de nostalgie. C’est pour faire genre "oui moi je l’écoute"’, c’est plus "Je l’ai écoutée beaucoup de treize à quinze ans".
Je pense cela pour quelqu’un comme moi, il n’y a pas eu beaucoup de dames dans le monde de la pop. Puis à seize ans j’ai commencé à en sortir, y revenant de temps en temps comme dans une boîte à souvenirs... "

Sources :
Kate Bush +++ (site de fans)
ID-Magazine +++ (site officiel)

 
 

Actualités