Robert Wyatt
 
 

Rôle

Robert Wyatt

 

Robert Ellidge est né le 28 janvier 1945 à Bristol en Angleterre.

Il est le membre fondateur de Soft machine, qui avec les Pink FLoyd a contribué à transformer la scène musicale psychédélique des Sixties au Royaume Uni en quelque chose de plus durable. Au fil des albums, Soft Machine s’est progressivement dirigé vers de la fusion rock à base de Jazz, rythmée par les percussions et la voix si particulières de Wyatt, gagnant des fans de plus en plus nombreux en Europe. Après d’importantes tournées, Wyatt quitte le groupe en ayant l’intention de faire une carrière solo, il crée Matching Mole qui sort deux disques acclamés par la critique avant de se séparer prématurément.

En 1973, Wyatt tombe du troisième étage et est paralysé des membres inférieurs. A partir de ce moment, il se concentre sur ses disques solo, alliant des mélodies de claviers simples et efficaces à des paroles poignantes, souvent remplies de références personnelles et politiques. Le résultat est a la fois touchant et profond. a produit deux "hits" : une nouvelle version de I’m a believer sortie en 1974 et un titre qui dénonce la guerre desMalouines Shipbuilding.

Travail avec Björk

Medúlla
- Chant : Submarine
- Samplé sur : Oceania

Robert Wyatt à propos de Björk

Je ne joue plus maintenant qu’avec de gens que j’apprécie, je veux avoir une ambiance sympa et familiale en studio. Je ne veux plus de ces tensions créatives merdiques de ma jeunesse, ça ne m’intéresse pas. Je ne demande jamais à jouer avec des gens célèbres. Parfois, les gens vous appellent pour participer à un projet, mais je refuse la plupart du temps. Non pas parce que je n’apprécie pas les personnes ou le projet, mais parce que je n’entends rien que je puisse y apporter. Celle qui m’a le plus fasciné, je me sentais comme un ado face à une héroïne, c’est Björk quand elle est venue pour un weekend. Elle était assise là, à votre place, et j’étais si nerveux que je ne pouvais penser à rien. J’étais ébloui, je la trouvais complétement magique en tant que personne et dans ce qu’elle fait. Et avec elle et comme avec d’autres, je me demande pourquoi on me sollicite, puis j’essaye d’être le Robert qu’ils veulent. C’est plus correct, plus respectueux, ce sont des compositeurs, ils savent ce qu’ils veulent et c’est pareil en sens inverse.

source : Robert Wyatt, l’homme de plusieurs vies, France culture

Björk à propos de Robert Wyatt

Nous avons installé un petit système dans son Home Studio, enregistré deux chansons, puis toute la nuit, nous avons parlé et bu du vin rouge. Il m’a fait écouter du bebob sun ra incroyable enregistré au début des sixties et j’ai mixé des morceaux de D.A.F. et Brian Eno à partir de mon ordinateur. Ce fut une expérience merveilleuse et je me sens extrêmement chanceuse de l’avoir rencontré, ainsi que sa femme Alfie.

source : uncut.co.uk

Björk a reçu le prix Inspiration Award au Q Awards le 10 Octobre 2005, remis par Robert Wyatt.

Photos

Q Awards 2005 - Photo : bjorkish.net

En lien avec...