15.05.2005

"Where is the line" par Gabríela Fridriksdóttir

Dans le clip qu’elle a réalisé pour la chanson Where is the line, Gabríela Fridriksdóttir propose une mise en forme des concepts de chaos,
de désintégration, de limite. Ce clip est assez proche de l’une des
vidéos de Versations Tetralogia prochainement présentée à l’édition 2005 de la
biennale de Venise : elle y met en scène l’instabilité des émotions, et leur expulsion hors des corps. Björk y devient une sorte
d’hôte, qui accouche d’un démon entouré d’une matière étrange (la
danseuse Erna Ómarsdóttir) qui, après une danse folle, retourne se
réfugier au sein de son hôte. A la fin de la scène, tout explose, et
une sorte de mutation se produit dans une atmosphère électrifiante, qui à la fois provient de l’hôte, et l’absorbe.

Voir le clip de Where is the line +++

Source :
www.gabriela.is

 
 

Actualités