L’Obs

Les sorties de disques de la semaine

Björk : Volta (Barclay). Ce sixième opus évoque les thèmes privilégiés de l’artiste islandaise : l’importance de la nature qui guide l’homme, la transe nécessaire, la féminité, la religion responsable selon elle de bien des maux. Tous sont évoqués avec une dose égale de gravité et d’humour.

Comme elle le fait depuis Debut paru en 1993, Björk s’est entourée d’artistes aux horizons les plus divers, ce qui ne l’empêche pas de garder un cap bien personnel, porté par une voix exceptionnelle tantôt acidulée, tantôt aigre et stridente qui scande des phrases où le verbe est souvent absent.

On retrouve le Britannique Mark Bell, fidèle comparse depuis Homogenic (troisième opus paru en 1997), mais aussi Antony Hegarty, leader du groupe Antony & the Johnsons, les Congolais de Konono No1, une joueuse de luth chinoise Min Xiao-fen, le joueur de kora malien Toumani Diabaté, et Timbaland, l’homme aux doigts d’or du hip-hop et du R&B américains. Une surprise ? Pas vraiment. Timbaland avait déjà témoigné de son intérêt pour la chanteuse en revisitant pour un morceau de Missy Elliot le titre Joga. Les deux partagent aussi une passion commune pour les rythmes nord-africains et indiens.

Ce sont d’ailleurs ces rythmes tribaux et physiques qui donnent le ton du premier single efficace Earth Intruders ou bien de Innocence tout aussi taillé pour devenir un tube dansant. « Je me sens chez moi à chaque fois que l’inconnu m’entoure », proclame Björk sur Wanderlust qui aurait pu figurer sur l’album Homogenic. Le titre Declare Independence semble s’adresser comme une blague à une amie qui se serait fait larguer ou plus sérieusement à son pays, l’Islande, qui a longtemps été colonisé. Elle célèbre en duo avec Antony Hegarty l’amour fusionnel dans The Dull Flame of Desire, une chanson inspirée d’un texte écrit par le poète Russe Fiodor Tioutchev (1803-1873).

Les notes légères d’un instrument médiéval, proche du clavecin, et de subtiles percussions africaines feraient presque oublier que Hope évoque les fous de dieu et les attentats suicide.

Inspiré aussi bien par le lac Volta, le plus grand lac artificiel d’Afrique, que par Alessandro Volta, l’inventeur en 1800 de la première pile électrique, ce nouvel opus plein d’électricité communicative est un hommage à une drôle de tribu, celle des humains, qui, selon l’artiste, a plus besoin de la nature que de la religion pour puiser son énergie.

Björk se produira le 23 août aux arènes de Nîmes et le 26 au festival Rock en Seine à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine).

AP

publié dans L’Obs - 10.05.2007

En lien avec...

 
 

Articles de la même année

 

2007

date
publication
titre
22.03.2007
Blender.com
27.03.2007
Les Inrockuptibles n°591
05.04.2007
XFM
17.04.2007
BrooklinVegan
18.04.2007
Rolling Stone FR
20.04.2007
Vibrations
21.04.2007
style.com
22.04.2007
The Observer
23.04.2007
lesinrocks.com
24.04.2007
Filter-mag.com
24.04.2007
drownedinsound.com
26.04.2007
Stylus.com
27.04.2007
The Guardian
27.04.2007
Music for robots
29.04.2007
NY Times
30.04.2007
Les Inrockuptibles n°591
30.04.2007
This is London.co.uk
30.04.2007
Metro uk
30.04.2007
Time off
01.05.2007
L’officiel
02.05.2007
TimeOut New York
04.05.2007
The Washington Post
04.05.2007
Hot Press
05.05.2007
The Telegraph
06.05.2007
New York Post
07.05.2007
Billboard
07.05.2007
AllMusic
07.05.2007
People Magazine
08.05.2007
Pitchfork
08.05.2007
Me-me-me.tv
08.05.2007
metromix.com
09.05.2007
BBC
10.05.2007
Le Figaro
11.05.2007
Les Inrocks2
12.05.2007
Sidney Morning Herald
14.05.2007
Magazine ELLE n°3202
25.05.2007
liberation.fr
31.05.2007
Bokson.net
01.06.2007
Keyboards Recording
07.06.2007
Spin Magazine
13.06.2007
Dummy Magazine
21.06.2007
telegraph.co.uk
01.07.2007
NightLife n°34
01.07.2007
remixmag.com
01.08.2007
Interview Magazine
13.08.2007
Fashion Rocks Magazine
23.08.2007
The List
01.09.2007
Mixte Magazine
04.09.2007
Q Magazine
09.09.2007
guardian.co.uk
10.09.2007
apple.com
17.09.2007
La presse (Quebec)
20.09.2007
Montreal Gazette
01.10.2007
Dazed & Confused n°54
01.11.2007
Harp Magazine