Ensemble - Olivier Alary
 
 

Rôle

Ensemble - Olivier Alary

 

Ensemble est le projet d’Olivier Alary, Toulousain aujourd’hui exilé à Montréal.

Alary a consolidé ses premières expérimentations en enregistrant des voix et des sons ambient distordus, dans le cadre de sa Maîtrise en Arts Soniques, cursus qu’il suivait en complément d’une maîtrise d’artchitecture.

Auteur en 2000 d’un remarqué premier album intitulé Sketch Proposals sorti sur Rephlex. Il collabore ensuite avec Björk sur les albums Vespertine et Medùlla. En 2006, son second album Ensemble composé entre 2002 et 2005 sort sur FatCat avec plusieurs invités de marque au chant comme Chan Marshall (Cat Power) ou encore Lou Barlow (Sebadoh, Folk Implosion).

Ensemble - Ensemble

Avec op-music.net, son agence de design et de production sonore, il réalise les bandes originales et la sonorisation de projets divers et variés dans les domaines tels que la danse, le documentaire tv, l’art contemporain ou les défilés de mode...

Travail avec Björk

- Programmation : Desired Constellation

Olivier Alary a également participé au mini-concert « album de la semaine » dans les studios de Canal+ pour le titre Desired Constellation le 15 octobre 2004.

Remix

- Sun In My Mouth (recomposed by Ensemble) 3:14
- Mouth’s Cradle (Mouth Recomposed by Ensemble) 4:11
- Cocoon (Retangled By Ensemble) 5:04

Interview

- Tu as déjà collaboré avec Björk, il y a trois ans, par l’intermédiaire des remixes que tu as fait pour des titres de l’album Vespertine, Cocoon et Sun In My Mouth. Comment as-tu été amené à participer à Medùlla ?
Je lui ai envoyé des directions musicales, des échafaudages, l’un d’entre eux est devenu Desired Constellation.

- Björk a récemment expliqué qu’à son insu dans un premier temps, tu avais composé la musique du titre Desired Constellation à partir d’échantillons de sa propre voix. Quel traitement as-tu exercé sur ces échantillons pour obtenir les sons très complexes qui forment la base du morceau, et qui semblent plus électroniques qu’humains ?
Généralement dans la musique d’Ensemble, j’utilise énormément d’ondes sinus (forme la plus pure et simple des formes d’ondes)... Je voulais utiliser une forme d’onde plus "brute", plus riche j’ai donc fait une boucle d’un dixième de seconde du mot "sure" que Björk chante sur Hidden Place, et j’ai rajouté des harmoniques, pour arriver a ce timbre. C’est donc avec 1 dixième de seconde de la voix de Björk que j’ai fait ce morceau.

- Peut-on donc affirmer que ce morceau ne constitue en aucun cas une ’faille’ dans le concept de l’album Medùlla, qui se veut exclusivement vocal ?
Oui, ce disque est une œuvre vocale certes, mais qui fut possible grâce à l’apport de beaucoup de procédés audio.

- Avant d’apprendre que la musique que tu lui avais proposée était bel et bien basée sur des éléments vocaux, Björk a testé une douzaine de versions de Desired Constellation. Elle aurait voulu reprogrammer ce titre avec une chorale, mais aucune version ne s’est avérée convaincante : as-tu suivi, ou as-tu participé à ce traitement ?
Je lui ai envoyé quelques fichiers midi.

- Tu attaches énormément d’importance à l’utilisation des nouvelles technologies, comme tu sembles porter beaucoup d’attention à ton univers sonore quotidien (bruits domestiques voire électroménagers...) : que penses-tu alors de l’entreprise de Björk, à laquelle tu participes, de composer un album n’étant composé que de voix, et étant ainsi presque épuré de tous ces artifices et techniques contemporain(e)s ?
Comme je dis un peu plus haut, je pense que ce n’est pas une œuvre vocale à 100%, vu qu’il y a beaucoup de choses retouchées par des procédés audio. Je pense que ce disque de Björk est celui qui est le moins épuré de « tous ces artifices et techniques contemporain(e)s. »
Mais Je l’aime beaucoup et je suis très heureux d’y avoir participé.

- Tu as expliqué, dans une interview, que le but d’ensemble était de questionner la notion de pop music, et qu’en ce sens tes compositions devaient conjuguer harmonie et musique strictement expérimentale : quelle ouverture laisses-tu, dans la composition de tes morceaux, à un éventuel remaniement de ceux-ci - l’ajout d’une partition vocale, par exemple ?
Complètement ouvert, l’accident a une part très importante dans ma musique. D’autre part, la voix est, je pense, ce qui ajoute une touche sensuelle et humaine a ma musique. J’adore la surprise d’entendre la voix de quelqu’un sur un de mes morceaux. Je me sens souvent émerveillé comme si j’étais metteur en scène et que durant une scène un acteur fasse une improvisation ou une performance unique et magique

- Qu’as-tu ressenti lorsque Björk s’est appropriée le titre que tu lui offrais en lui donnant une certaine interprétation par l’intermédiaire des paroles, différente peut-être de celle que ton morceau t’inspirait à la base ?
Très touché et surpris

- Entre la période des concerts estivaux de Björk en 2003, au cours desquels le titre Desired Constellation a été présenté, et la sortie de Medùlla, ce morceau a-t-il été remanié (comme l’ont été les autres titres inédits Who Is It et Where Is The Line) ?
Absolument pas

- Bogdan Raczynski (qui a participé à un autre titre de Medùlla, Who Is It), et Leila Arab (qui a participé au titre Where is the Line) font partie du même label que toi, Rephlex. Et ce sont en outre les trois titres auxquels vous avez collaboré qui ont été joués en live un an avant la sortie de Medùlla. Est-ce une coïncidence ?
Leila et Bogdan sont très talentueux, mais Leila, tout comme moi, ne faisons plus partie de Rephlex.

- Que penses-tu de l’album Medùlla, en tant que collaborateur, puis auditeur ?
Je pense que c’est une excellente idée d’avoir travaillé avec Robert Wyatt et Rahzel, ils amènent beaucoup au disque. J’aime beaucoup ce disque, je le trouve plus tranchant que Vespertine, plus hypnotisant, d’une certaine manière...

- Tu dis avoir choisi le patronyme "Ensemble" pour ton projet musical en partie parce qu’il implique une possibilité d’ouverture, d’échange et de travail en commun. Après Björk, as-tu d’autres projets ou souhaits de collaboration ?
Je suis en train de masteriser mon nouvel album dans lequel j’ai participé avec Chan Marshall (Cat Power), Lou Barlow (Sebadoh), Mileece et Camille Claverie. Ce fut merveilleux de travailler avec tous ces vocalistes talentueux. Il y a encore énormément de gens avec qui j’aimerais travailler, des gens qui n’ont rien est tout a voir avec mon travail...

- Où en est ton projet de composition d’une bande originale ? Travailles-tu sur un nouvel album ?
Le nouvel album d’Ensemble fut une longue priorité... mais la grossesse arrive à terme très bientôt... La bande originale est une comédie musicale, en fait, et pour l’instant, c’est un peu en stand-by.

bjork.fr - septembre 2004

Sur le forum

- Ensemble, nouvel album sortie 25 sept 2006, + duo avec Cat Power disponible en mp3

Liens

- Site officiel
- op-music.net
- MySpace

En lien avec...