Michel Gondry à propos de Björk

Je vois Björk comme une sœur mais en même temps, je n’oublie pas avoir éprouvé des sentiments très forts pour elle. Je peux même vous avouer que j’en suis tombé amoureux mais j’ai vite compris qu’elle préférait ce qu’on appelle les bad boys (rires). Aussi ai-je été très surpris lorsqu’on m’a rapporté qu’elle me voyait comme quelqu’un de fort alors que je me suis toujours considéré comme l’inverse.