Michel Gondry à propos de leur rencontre

Je l’ai rencontrée lors de sa venue à Paris à l’époque du shooting par Mondino de la pochette de Debut. On s’était immédiatement découvert des points communs, comme par ex., le fait d’avoir été élevés par des parents plus ou moins hippies qui nous ont, très jeunes, donnés une grande liberté d’action. On a commencé à parler de choses qu’on aimait afin de voir comment travailler ensemble sur Huma Behaviour. Comme si chacun vidait un sac en toile sur la table du restaurant avec plein de souvenirs, d’envies et d’idées. Je suis retourné au bureau et j’ai construit une histoire. Elle voulait un ours blanc ? Moi, je voulais un loup noir, alors on a tranché, on a fait un ours brun ! C’était plein de petits échanges comme ça.